Né quelques jours avant Unnur Birna Vilhjalmsdottir, future Miss Monde pour l’Islande, sans que ces évènements soient finalement autre chose qu’une coïncidence, Thomas Marissal a toujours été un créateur d’univers, du Lego au roman. On admettra que les romans se lisent mieux que les Lego, et font moins mal aux pieds. On pourrait dire aussi que Thomas Marissal met un acharnement stupéfiant à exploser les frontières de la « vie normale », celles auxquelles souvent on se condamne tout seul… Mais cela serait déjà peut-être un peu trop le vanter.